Un année pour cheminer sur les pas de...


Une année pour cheminer sur les pas de...



La petite Thérèse
1873 - 1897



VIE TERRESTRE: 
Née à Alençon en 1873
Entrée au Carmel de Lisieux à 15 ans

Décédée de la tuberculose à 24 ans


VIE POSTHUME:

« La plus grande sainte des temps modernes »

(parole prophétique du pape Pie X au début du 20e siècle)

  • Sainte (1925)
  • Patronne des missions (1927) avec St François-Xavier
  • Patronne secondaire de la France (1944) avec Ste Jeanne d'Arc
  • Docteur de l’Église (1997), le plus jeune

Qui es-tu, Thérèse ?







Nous vous proposons cette année de découvrir la vie, la spiritualité et le message de la petite Thérèse. connue aussi sous le nom de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus ou Thérèse de Lisieux. Cette jeune fille, entrée au Carmel à 15 ans, morte à 24 ans, a écrit, à la demande de sa prieure, son autobiographie. À ce jour, celle-ci a été publiée à des millions d'exemplaires et traduite en 60 langues. Elle est une des trois femmes proclamées docteurs de l'Église. Sainte Thérèse est même priée par les musulmans ! 

Quel est le secret de cette femme ?
Quel est le secret de ses parents qui ont été béatifiés en 2008 ?
Quel est, finalement, le secret de cette famille ?


C'est ce que nous vous proposerons de découvrir par une dizaine de soirées d'enseignement, de partage et de prière répartis sur toute l'année, mais aussi par un pèlerinage à Lisieux.

 
Au programme :





« Dans le cœur de l’Église, ma Mère, je serai l’Amour »
Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte-Face



« Le message de Thérèse, sainte jeune et présente en notre temps,
vous convient particulièrement, à vous les jeunes :
à l'école de l'Évangile, elle ouvre le chemin de la maturité chrétienne ;
elle vous appelle à une infinie générosité ;
elle vous invite à demeurer dans le "coeur" de l'Église
les disciples et les témoins ardents de la charité du Christ. »
Jean-Paul II


« J'ai été bouleversée par la vision du monde de Sainte Thérèse.
Cette attirance permanente pour le Ciel et, en même temps,
cette obéissance, ce don total pour les autres
et toutes ces épreuves pour sauver les âmes. Magnifique.
C'est la souffrance des innocents qui fait avancer les hommes. »
Brigitte Fossey
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :